1-866-691-7202 | fshq@histoirequebec.qc.ca

Fédération Histoire Québec

Quartier du musée

 
 Les auteurs considèrent que la protection du quartier du musée dans son ensemble est essentielle pour l'avenir de la ville de Gatineau.  Photo: archives, Le Droit. 
 
À VOUS LA PAROLE
Le Droit, 17 mai 2018

La Fédération Histoire Québec (FHQ) appuie sans réserve la demande de création du site du patrimoine du quartier du Musée soumise par l’Association des résidents de l’île de Hull, la Société d’histoire de l’Outaouais et Michelle Guitard. Ce quartier, épargné en partie par le feu de 1888 et par le grand feu de 1900, présente une valeur exceptionnelle.
Il est au cÅ“ur de l’histoire et des institutions francophones de Gatineau et de l’Outaouais et il présente un paysage urbain unique dans la ville de Gatineau. Le quartier du Musée correspond à ces sites patrimoniaux que sont le Vieux-Montréal, le Vieux-Trois-Rivières, le Vieux-Sherbrooke ou le Vieux-Terrebonne, qui présentent une grande valeur identitaire pour ces villes et un potentiel exceptionnel au niveau touristique.
La création d’un site du patrimoine s’inscrit comme la mesure normale et essentielle pour la protection de ce site. Cette mesure n’a-t-elle pas d’ailleurs été recommandée pour le quartier du Musée dans le plan d’urbanisme de la Ville de Gatineau pour contrer les menaces liées à l’insertion résidentielle et au développement des quartiers périphériques ?

Le zonage actuel qui limite la hauteur des bâtiments à trois étages afin de respecter le gabarit des immeubles existants du quartier est une mesure essentielle. Des changements qui permettraient la construction d’édifices à proximité du site qu’ils comportent 10 ou 55 étages auraient les mêmes effets négatifs sur l’avenir du quartier du Musée.

Pour son authenticité, son ancienneté, sa représentativité sur le plan social et architectural et sa rareté à Gatineau, nous considérons que la protection du quartier du Musée dans son ensemble est essentielle pour l’avenir de la ville. Il est impérieux de procéder à la création d’un site du patrimoine reconnaissant la valeur exceptionnelle du quartier et sa préservation définitive. La construction des tours en face du musée signerait l’arrêt de mort du quartier patrimonial, une dévalorisation du Musée canadien de l’Histoire et entraînerait des pertes irréparables d’un point de vue patrimonial, touristique et économique pour votre ville.

Les auteurs sont Clément Locat, président du Comité du patrimoine de la Fédération Histoire Québec et Richard Bégin, président de la Fédération Histoire Québec
 
 
Haut de la page