1-866-691-7202 | fshq@histoirequebec.qc.ca

Fédération Histoire Québec

Maison Déry - Charlesbourg

 
In memoriam, la maison Déry.
Malgré les multiples démarches menées par la Société d’histoire de Charlesbourg en 2016 et 2017, la maison Déry, ancestrale propriété construite entre 1822 et 1860, a été démolie aujourd’hui. Le patrimoine de Charlesbourg se trouve appauvri par cette perte d’autant plus que les Déry figurent parmi les familles pionnières du Bourg-Royal et de Charlesbourg. Les propriétaires disent avoir mis la maison en vente depuis quelques mois (pourtant aucun affichage extérieur n’a été vue devant la propriété) et ils n'auraient pas obtenu d'offre acceptable. Ils auraient eu des propositions qui n'ont pas eu de suite. Il aurait fallu trouver des passionnés de maisons anciennes pour sauver cette maison et des passionnés fortunés, car les coûts s'annonçaient assez élevés pour le commun des mortels.
À la suite de la sortie médiatique faite par la Société d’histoire de Charlesbourg en 2016, la Ville de Québec est intervenue d’urgence pour bloquer la démolition le temps de mener une étude sur cette propriété pour en déterminer la valeur patrimoniale. Compte tenu des multiples changements effectués sur la structure extérieure (toit en bardeaux d'asphalte au lieu d'un toit en tôle à la canadienne, fenêtres en PVC pour remplacer l’ensemble des fenêtres en bois, murs en briques recouverts de crépis et non en pierres, galerie avant abîmée, cheminées recouvertes) qui ont altéré l'intégrité du bâtiment, cette maison ne présentait pas, pour la firme indépendante qui a mené l'étude, un intérêt suffisant pour obtenir un statut de reconnaissance national. Elle avait tout au plus une valeur patrimoniale locale. Par contre, le secteur de la rue du vignoble est désormais inclus dans une étude d’ensemble portant sur le patrimoine de l’arrondissement.
Cette situation illustre bien le drame actuel de la sauvegarde du patrimoine bâti au Québec où les programmes de subventions ne sont pas un incitatif réel pour permettre aux propriétaires de conserver et rénover leur propriété, où les règles découragent les propriétaires d'agir et où la fiscalité municipale (fiscalité établie par le Gouvernement provincial) vient pénaliser les bons propriétaires en les taxant davantage après des travaux de rénovation. Pour la maison Déry aucun programme de subvention n'était disponible et de même actuellement pour les autres maisons de la rue du Vignoble à moins d'un statut de reconnaissance spécial qui ne viendra probablement pas, car le secteur est trop altéré par l'insertion de maisons neuves hétéroclites. Il aurait fallu agir bien avant pour empêcher un tel gâchis. Reste que toute demande future de démolition devrait désormais passer par la Commission d’urbanisme et de conservation de la Ville.
Bien mince consolation pour un territoire figurant parmi les premiers lieux de peuplement du Québec. Rappelons que le secteur du Bourg-Royal a été mis en place par l’intendant Jean Talon en 1666 après avoir littéralement exproprié les Jésuites, alors seigneurs de la Seigneurie Notre-Dame-des-Anges. La rue du Vignoble, connue anciennement comme la Commune du Bourg-Royal, a été créée par les Jésuites en 1695 quand ils sont redevenus les propriétaires de la seigneurie au XVIIe siècle.
 
Société d'histoire de Charlesbourg
 
 
 
Haut de la page